Fantasyline est avant tout une entreprise familiale !

2013 : Initiée par sa fille Carolanne, qui a alors 13 ans, à la pâte Fimo, Marie se découvre un talent créatif à 33 ans. Comme quoi il n’est jamais trop tard pour se passionner ! Elle investit alors dans le matériel de base pour créer des gourmandises et autres personnages en pâte polymère. A cette époque ce n’est qu’un loisir.

2014 : Marie qui est commerciale depuis 10 ans subit un licenciement économique et décide de se reconvertir et de s’investir sur la plateforme A Little Mercerie dédiée à la fourniture pour le loisir créatif. Avec l’aide de son mari Arthur, ils investissent toutes leurs économies dans l’achat des fournitures. Une micro-entreprise est née !

2014 et 2015 : Ces deux années sont nécessaires à bâtir la boutique Fantasyline. Tous les bénéfices sont systématiquement réinvestit pour développer le catalogue produits et répondre à vos attentes.

2016 : Marie se découvre une nouvelle passion dans la création et qui perdure toujours aujourd’hui : la confection des cabochons illustrés. Les débuts sont compliqués, la maitrise est difficile mais Marie s’accroche sur ce qui deviendra sa création préférée.

La boutique prend un nouveau tournant et se spécialise dans les cabochons et leurs supports.

Cette année Marie peut vivre de son activité, un vrai bonheur ! Son fils ainé David, 20 ans, et sa fille Carolanne, 16 ans, participent ponctuellement à la vie de la boutique. Ils aident à la préparation des commandes avec leur maman dans les périodes de grand rush (Noël, Soldes etc.) et au conditionnement des produits. Ils nous font aussi partager leur avis sur les nouveaux produits ou les améliorations possibles.

Arthur, son mari, s’implique de manière bénévole à tout l’aspect technique de la boutique, ces conseils sont précieux pour la bonne gestion et le développement. Et parfois il enroule des rubans aussi !

Eden ne participe pas encore directement car il n’a que 10 ans mais cela viendra. Marie, elle, s’investit dans la bonne préparation des commandes, la gestion du stock et la relation client au quotidien.

2017 : Après courte réflexion, Marie ne souhaite pas se développer d’avantage, elle souhaite rester proche de ses créateurs et créatrices, et continuer de bénéficier de ce lien si particulier qui les unit dans la passion du fait-main.

L’été, cette année là, est ombragé. La plateforme A Litlle Mercerie ferme ses portes à la rentrée et l’entreprise familiale Fantasyline est menacée, comme tant d’autres par ailleurs.

Marie et Arthur décident de ne plus jamais vivre cela et investissent dans la création d’un site de e-commerce autonome.

Comme en 2014 lors de la création de la boutique, l’avenir est incertain mais nous avons confiance. Il faudra plusieurs mois sans doute pour que la boutique soit totalement aboutie. Nous nous investissons avec cœur à vos côtés.

Merci infiniment aux créateurs et créatrices, rien n’aurait été possible sans vous !

Bootstrap Image Preview